lundi 17 août 2020

Tour du Meix



Une randonnée pour  mériter les joies de la plage ! 

C'est depuis la plage du Surchauffant que débute cette randonnée balisée soit en jaune, soit en rouge et or.

Après avoir longer le parking des campings cars, le chemin se transforme en sentier 

Sentier monotrace

et va grimper sur le haut des gorges de la rivière d'Ain . 


Le buis a complétement disparu du paysage, 
ainsi que la pyrale d'ailleurs.

Au dessus de jolies vues s'offrent à vous .
Le Pont de la Pyle



 Certes, nous ne sommes pas partis depuis bien longtemps, mais pourquoi ne pas profiter de ces belles dalles rocheuses pour piqueniquer ou pourquoi pas lire le roman d'André Besson "le village englouti"

Vue sur le lac de Vouglans

            Le sentier, après avoir circulé sur les crêtes, va plonger précipitamment en bord de lac . Quelques petites plages désertes seront alors facilement accessibles . Le sous bois dans cette zone est particulièrement moussu : son exposition plein Nord en est surement l'explication

Plage au bord du lac

        Pendant la remontée sur le plateau de Saint Christophe, vous allez apercevoir une tuffière, concrétion calcaire déposée par les eaux jaillissant de sous la roche . Lors de notre passage, la source était à sec

    Ne manquez sous aucun prétexte la visite de l'église de Saint Christophe (le Saint patron des voyageurs) D'ailleurs ici, dans les années soixante, un pèlerinage était organisé et un prêtre bénissait les voitures et mobylettes dont les conducteurs étaient ainsi préservés des accidents

 

Saint Christophe
 (souvent représenté en géant traversant une rivière,
l'enfant Jésus sur les épaules)

    Quittant la route (Pente à 18% quand même) , vous allez prendre un sentier qui vous conduira aux ruines du château de la (Tour du Meix)

Ruines du château de la "Tour du Meix"



Vivez la vie d'un Guetteur à la "Tour du Meix"

    En redescendant du château, un panneau indique 1.2 km par la route (peu agréable) ou 3.1 km par sentier 
    A vous de choisir, mais sachez qu'au bout, c'est la plage


Aucun commentaire: