dimanche 8 octobre 2017

De Louis XI au "Street Art" en moins de 3 heures




Du passé industriel à l'art moderne,des ruines féodales aux nœuds autoroutiers, vous qui recherchez le contraste aimerez cette randonnée!
  • Distance : 12  km

  • Dénivelé : 200 métres

  • Temps de parcours : 2 heures 30


  

Vers le Street Art

Des anciennes fortifications de Sellieres ne subsiste aujourd’hui que la porte d’Amont que vous allez franchir pour rejoindre la petite route menant aux forges de Baudin. C’est ici,sur le cours de la Brenne, que s’était installée cette cité industrielle .Spécialisée dans la fonte moulée,notamment les fourneaux émaillés,elle compta plus d’une centaine d’ouvriers et autant de charretiers ,bûcherons ou mineurs. Fermé en 1959, un musée d'art urbain,le Street Art, a récemment pris possession d'une partie des lieux. « L’homme blanc » de J Mesnager succède ainsi logiquement aux fourneaux des blanchisseuses

Le Mont Toulouse et la Tour

La Tour de Toulouse le ChateauContinuez tout droit jusqu'à la croix élevée par la famille Monnier, riches propriétaires des forges, aux confins de leur domaine .Qui saura lire les chiffres romains saura lire la date de son érection.Puis direction Toulouse le Château !
Vue sur les collines du JuraAprès avoir traversé la rivière de la Brenne, la petite route s’élève tranquillement .Au village,prendre à gauche le chemin qui,à travers vignes,continue l'escalade du Mont Toulouse. Un dernier petit raidillon à travers bois et voici la tour qui tel un phare terrestre se dresse.Elle se dresse et fait montre de sa robustesse des siècles après le passage de Louis XI, ce fanatique du marteau piqueur. Le point de vue panoramique est au rendez vous:l'immense plaine de la Bresse d'un coté et les contreforts du Jura de l'autre 

Sur ce même mont fut édifiée au quinzième siècle une église mi-romane mi-gothique que vous prendrez très certainement le temps de visiter.
Le sentier, autrefois emprunté par les jeunes de Monay venant au catéchisme ,suivra un moment la ligne de crête .Et ,à mi-chemin entre Toulouse et Monay, au milieu des bois, ,la place des tilleuls vous rendra nostalgiques des veillées festives d'antan.

Retour vers Sellieres

A Monay, admirez les vitraux contemporains de l'église réalisés par un maître verrier jurassien.Et après le silence de la foret et le doux gazouillis de l'autoroute que vous traverserez ,rejoignez Sellieres ,la bourgade "au clocher sans église et à l'église sans clocher"


Eglise de Sellières
Eglise de Sellières