dimanche 8 janvier 2017

Le bienheureux Neron par le Savignard




Distance : 11 km
Dénivelé : 340 mètres
Temps de parcours : 2 heures 30








Telecharger gpx










Depuis le parking,partez direction Macornay ,puis à gauche entamez la montée du Tartre. C’est un large chemin empierré qui va vous faire gagner un peu d’altitude mais que ,quel dommage,vous allez perdre subitement en prenant la route semi-goudronnée que vous trouverez à votre droite

Montée à travers les pelouses seches
Les pelouses seches
Vous allez descendre jusqu’à un château d’eau et vous allez apercevoir dans les herbes folles un sentier.N’hésitez pas ,prenez le .Il vous amènera en haut de collines où la végétation est rase certes mais d’ où la vue sur Macornay et la Bresse est superbe .En face de vous ,le site du bienheureux Néron se distingue


Grotte dans la reculée du Savignard
Grotte dans la reculée du Savignard
Vous allez traversez la route et après une centaine de mètres prendre à gauche un sentier non balisé.C’est l’ancienne voie de tram qui devait relier Lons le Saunier à Saint Julien sur Suran. Les travaux furent commencés ,mais stoppés par la guerre de 1914. Vous pourrez ainsi observer de nombreux vestiges lors de votre montée:Remblais et busage d’un torrent, mur de soutènement en pierres sèches, tranchées et tas de pierres empilées destinées à la construction de nouveaux murs. Après guerre,les travaux ,devenus trop chers,furent abandonnés, définitivement.
Vue depuis le bienheureux Neron
Vue depuis le bienheureux Neron

Tandis que le Savignard continue son érosion en fond de vallée,une grotte s’est nichée au pied des falaises calcaires.D’un accès peu difficile,elle mérite votre visite. Le sentier rejoint bientôt le fond de la reculée,et la pente se fait rude pour rejoindre Bornay .Le monument du bienheureux Néron est construit sur le site de l’ancienne chapelle du château Depuis cet éperon calcaire,vous aurez un panorama global sur les collines ceinturant Lons le Saunier et la plaine bressanne.
Vierge à Bornay
Vierge à Bornay



Pour le retour descendre la route de Macornay sur 500 m .Puis vous cheminerez dans une combe entre bosquets et pâturages. L’air du large vous fouette le visage Au loin, Montaigu sur sa crête. Plus loin encore,le château du Pin .Puis en descendant de la montagne en coupant les lacets ,en coupant les lacets ,vous arriverez à Moiron ,souriant village disposé en amphithéâtre sur une légère éminence surplombant le val de Sorne. La ballade se poursuit par la traversée du golf ,sans difficulté particuliere,puis retour par le sentier à gauche

Lire dans le Progrès

Aucun commentaire: